Dans ce chapitre et le suivant je voudrais, au point de vue de l’esthétique et de

Le hasard, en résumé, ne peut jamais être un ressort dramatique, et la raison en est simple: le mot _hasard_ et le mot _art_ s’excluent mutuellement, le premier impliquant une rencontre fortuite, le second un arrangement préalable. Je la ramènerai à des proportions plus modestes, et je la limiterai au sujet spécial que je traite. Mais il faudrait apprendre à s’en servir et faire du port du costume antique une étude attentive. Ce qui précède nous amène donc à deux conséquences importantes.

Cependant, on ne peut nier que notre époque n’ait une tendance à en atténuer la rigueur. Le jour où le Corps législatif, dans un esprit d’ignorance ou d’aveuglement, supprimerait ou diminuerait seulement ces subventions, il porterait du même vote un coup funeste à l’art français; il assurerait à bref délai l’envahissement de tous les théâtres par les adeptes les moins scrupuleux de l’école, réaliste et tarirait à l’avance dans les yeux de nos enfants la source des plus douces larmes qui se puissent verser ici-bas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *