Il y a certaines façons exquises de dire, certains gestes empreints d’une éloquente grandeur, qui sont

Dans un autre ouvrage, dans le _Traité de Diction_ que j’ai publié il y a deux ans, j’ai insisté sur la nécessité pour un acteur de se composer un extérieur physique en rapport avec le sentiment moral du personnage qu’il représente. Mais la musique tient dans son empire l’expression des sentiments, et en dehors du charme qu’elle exerce sur l’oreille, ou conjointement avec lui, elle provoque dans tout notre être, toujours par l’intermédiaire de l’oreille, un ébranlement qui se propage dans tout le système nerveux, et qui détermine en nous des états généraux identiques à ceux que nous éprouvons dans la tristesse, dans la joie, dans l’enthousiasme, dans la langueur, dans l’attendrissement, etc.

_–Le théâtre de Victor Hugo.

Dans _Phèdre_, les portes de gauche et de droite donnent accès dans les appartements.

Il doit, en outre, interdire aux comédiens de troubler l’harmonie générale de l’oeuvre en grossissant trop sensiblement l’effet représentatif de leur rôle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *