Or, et c’est là la seule raison valable en fait de mise en scène, cet hémicycle,

Aussi le dommage est-il moindre.

En tout cas, ce qu’on voit fréquemment, ce sont des pièces, que la critique qualifie d’ineptes, rapporter de grosses sommes d’argent à la faveur d’une éblouissante mise en scène. La mise en scène est une création artistique. Le vaudeville a vécu; et il ne ressuscitera pas plus que le génie dramatique de Scribe. Le goût du public, variable d’une génération à l’autre, se lasse peu à peu du même spectacle, et il lui semble, à tort ou à raison, qu’en introduisant quelque variété dans l’appareil théâtral, on pourra se rapprocher d’un idéal qu’en fait on n’atteint jamais. Nos auteurs modernes partent d’une idée, qui n’est assurément pas fausse, et qui est en tout cas féconde: c’est que l’expression de nos passions varie suivant le milieu où nous vivons et suivant les idées transmises ou acquises, dont chacun de nous est en quelque sorte un recueil différent. Dans les cinquante dernières années, l’esthétique dramatique s’est modifiée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *