A gauche on a placé un fauteuil, à droite un tabouret et un banc en forme

On a pu m’accorder les propositions émises précédemment et en reconnaître la justesse. Si nous étalons devant nos yeux, à une distance assez faible pour que nous puissions saisir les détails des objets, un morceau de marbre, de pierre, d’ivoire, de bois, de carton ou de toile, de soie, de velours, nous remarquerons que la vue de ces différents objets éveille en nous une foule de sensations tactiles qui, même sans que nous les éprouvions directement, nous sont absolument indispensables pour formuler un jugement sur la nature réelle des objets.

Nous arrivons ainsi, par un autre chemin, à la même conclusion que dans le chapitre précédent.

Mais, alors, pourquoi pas _drame en sept actes_? C’est un hommage tacite rendu à l’antique division dramatique. Ce n’est donc pas sans y avoir profondément réfléchi qu’un acteur pourra se croire permis d’ajouter quelque trait particulier à l’acte simple qui est la représentation de l’idée générale. CHAPITRE XXXV Complexité de la mise en scène moderne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.