Toutefois, cette physionomie particulière de la mise en scène pourrait être un obstacle à la reprise

Cette loi, qui ouvre un champ fécond à l’imagination du peintre, domine l’art de la mise en scène. Cette observation pourra paraître subtile.

_Le Demi-Monde_. Je vais donc passer en revue la mise en scène de la _Phèdre_ de Racine, telle qu’elle est réglée actuellement à la Comédie-Française.

Si les contemporains se trompent souvent sur la valeur d’une pièce, c’est que dans leurs jugements ils tiennent compte de l’effet représentatif qui précisément s’adapte à leur goût actuel. Mais cette première phase intuitive d’un rôle est suivie d’une seconde phase plus laborieuse; car l’image apparue à l’esprit de l’artiste n’est, si je puis m’exprimer ainsi, qu’une image centrale, autour de laquelle oscillent un certain nombre d’images similaires, correspondant aux différents moments de l’action. Le théâtre de Victor Hugo.

A un moment donné, un train de chemin de fer traversait la scène à l’arrière-plan. Et cette représentation illustre immédiatement notre lecture et lui sert de mise en scène idéale: mise en scène toujours discrète, qui paraît, s’efface, disparaît et reparaît sans s’imposer à notre esprit, sans le distraire; décor mobile où tout reste à son plan et qui se rapproche ou s’éloigne au gré de notre imagination.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *