Ce point écarté, je reviens à la loi d’apparence

Ici, je n’ai pas d’ailleurs à examiner cette question dans les détails infinis qu’elle comporterait: je l’ai ramenée à sa plus simple expression.

Leur influence sur l’art dramatique et sur l’art théâtral. Mais, au second acte, le jour s’est levé; Agamemnon va paraître aux regards de l’armée, et il ne le fera que sous l’appareil imposant qui convient à celui que les Grecs ont nommé le roi des rois. Or, s’ils remplissent ce devoir, c’est à la condition de se résigner à une perte de gain possible, sacrifice qui trouve sa compensation dans les subventions de l’État. Sur la scène, on ne bâtit pas de vraies maisons, on ne plante pas de vrais arbres, on ne déroule pas de véritables flots, on ne pousse pas dans le ciel de vrais nuages, etc. Que serait-ce si nous tenions compte du maigre appareil dont, jusqu’à la fin du XVIIIe siècle, on entourait la représentation de notre théâtre classique! L’effet représentatif des tragédies de Corneille et de Racine n’a donc que peu d’influence sur l’admiration que nous éprouvons pour elles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.