Ce sont là, en effet, les conditions désastreuses dans lesquelles une oeuvre dramatique paraît sur le

C’est la distinction qui importe et d’où se déduisent les conditions de la mise en scène. Une partie de cette action est dès lors accomplie, et l’esprit du spectateur est prêt à franchir l’espace de temps que voudra le poète, mais non à accepter, quand le rideau se relèvera, une contiguïté entre les deux tableaux, et une continuation, après interruption, du moment précédent de l’action. Ce serait une erreur de penser ainsi d’autant que, par suite de la révolution qui, vers la fin du siècle dernier, a modifié l’art des décorations et des costumes, la mise en scène de nos chefs-d’oeuvre classiques est toute moderne. Eh bien, on peut affirmer que ce modèle n’existe et n’a jamais existé que dans notre imagination. Son influence sur la composition du rôle de Thésée.

Il lui est donc interdit de composer des tableaux où doit éclater la contradiction qui résulte de la juxtaposition d’êtres soumis à la perspective réelle de la nature et d’objets soumis à la perspective fictive des théâtres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.