D’ailleurs, au théâtre, un acteur ne se substitue pas à un autre, il lui succède; et

Prenons les effets les plus simples, d’abord, ceux qui résultent uniquement du caractère de la musique, et de son rapport avec le sentiment d’un personnage. Du costume de Thésée. Dans le monde, aussi bien que sur le théâtre, le costume est une partie visible de nous-même; c’est lui qui, avec notre figure et nos mains, compose notre aspect extérieur. Je citerai comme un exemple remarquable _le Monde où l’on s’ennuie_, qui a tenu l’affiche pendant deux cent cinquante représentations. L’auteur, dans la mise en scène qu’il imagine, le décorateur et le metteur en scène, dans celle qu’ils réalisent, les comédiens dans leur diction et dans leur jeu ainsi que dans leurs costumes, ont nécessairement pour légitime ambition d’arriver à une ressemblance frappante avec la nature qui est leur modèle. Si nous regardons d’abord avec attention un paysage, nous nous apercevrons que la distance a pour effet, dans la nature, de rendre de moins en moins visibles les nombreux détails de chaque objet et d’éteindre de plus eu plus l’éclat de leurs couleurs par l’épaississement progressif de la couche d’atmosphère; si ensuite nous examinons un tableau, nous verrons que les peintres produisent l’illusion de l’éloignement, d’une part, par l’effacement des traits particuliers, et, d’autre part, par la dégradation des tons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *