Il lui est donc interdit de composer des tableaux où doit éclater la contradiction qui résulte

Modération dans l’emploi des moyens accessoires. Modifiés par l’hérédité, par une somme sans cesse croissante de connaissances transmises ou acquises, nous avons passé par des états de conscience inconnus aux hommes que n’a pas visités la civilisation. Mais le moyen le plus sûr de soumettre les actrices aux conditions esthétiques de l’art de la mise en scène serait de ne pas leur faire supporter les frais de leur toilette.

Le public subit, comme nous l’avons dit, l’influence du tableau qu’on compose pour ses yeux, et ses dispositions morales se conforment à celles que les figurantes doivent à leur propre attitude. Quand il entre en scène, on est frappé de l’aspect magnifique de son costume, surtout de ses cnémides brillantes et de son casque à cimier que surmonte un panache éclatant. Pour construire un drame ou une comédie, il faut rassembler ces éléments épars, les faire concourir à une même action, et par une logique sévère, qui ne réside que rarement dans l’esprit des êtres réels, mener cette action d’un commencement à une fin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.