La comédie-française a donc dû chercher l’idée générale du décor au delà des causes formelles de

Il décèle, chez la femme, l’espoir inavoué de toucher peut-être le farouche Hippolyte. CHAPITRE XXV Étude de la mise en scène de _Phèdre_. L’art dramatique exigerait des vues à longue portée.

Le peu d’appareil des théâtres de province favorisait l’art dramatique. La mise en scène idéale est le modèle et le point de départ de la mise en scène réelle. Jusqu’à présent, il paraît y avoir beaucoup de confusion dans les idées de ceux qui se réclament de l’école réaliste.

Voilà une des faces du phénomène; examinons l’autre. Dans ce cas, il faudrait mieux indiquer simplement le nombre des tableaux, comme dans _Nana Sahib_, qui était dénommé par son auteur _drame en sept tableaux_. C’est donc une loi absolue de la mise en scène qu’aucun objet réel, prédestiné par sa nature ou par sa place à attirer l’attention du spectateur, ne peut être mis sous nos yeux à moins qu’il n’ait un rapport certain avec la marche du drame.

Quant à l’unité de lieu, non seulement le lieu a pu changer d’acte en acte, mais encore, à l’exemple, de ce qui a lieu dans Shakspeare, les différentes scènes d’un acte se passent la plupart du temps dans des lieux différents.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *