Négligeant ce qui est variable et passager, elle ne fonde son jugement que sur ce qui

_–_L’Ami Fritz. La seconde loi se rapporte, comme nous l’avons dit, à l’influence contingente des milieux. Le temps efface les traits particuliers.

Le repas que l’on sert au premier acte nécessite un grand nombre d’accessoires, qui ont chacun une certaine importance, les uns parce qu’ils ont un rapport avec le texte, les autres parce qu’ils servent à des combinaisons scéniques. Il suit de là que l’idée que nous avons du style d’une époque, que nous avons traversée, est générale et non particulière, et que, lorsqu’il s’agit de mise en scène, nous devons réaliser dans la décoration, dans l’ameublement et dans les costumes cette idée générale qui est seule intelligible pour notre esprit et qui, seule, est pour nous la vérité. Pour la composition de cet ouvrage, la division du sujet et la répartition des matières, j’avais le choix entre l’ordre historique et l’ordre esthétique. Ce ne sont là cependant que les dehors les plus apparents du sujet, car, en y regardant bien, la mise en scène se confond presque avec l’art dramatique, et c’est dans le cerveau même du poète qu’il faudrait en commencer l’étude.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.