Donc, suivant le milieu théâtral, des effets de mise en scène, d’intensité égale, n’auront pas une

Le rôle de la musique dans l’action dramatique est multiple, mais tend toujours à produire un effet d’accord ou de contraste, et à mettre en évidence les sentiments les plus secrets et les plus profonds de l’âme humaine. » Toute cette scène, comme on le voit, est fortement empreinte d’un naturalisme plein de mélancolie.

Dans ce tableau, la mort et la folie étaient, contre le voeu de l’auteur moins poignantes que le décor; et par conséquent la réalité tragique de celui-ci avait détruit d’avance l’effet que l’auteur devait attendre de ce double dénouement.

Si donc, par impossible, le hasard montait sur la scène, l’art en descendrait.

Seulement, il est une oeuvre artistique et correspond exactement, par son degré de généralité, à ce qu’est une idée dans l’ordre intellectuel.

Au lieu de cela, on voit simplement entrer par les côtés un certain nombre de lévites tenant un glaive à la main. En général, les acteurs n’en doivent jamais faire que le simulacre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *