Le mot de convention, dans ces cas-là, ne me paraît cependant juste que si on lui

Les exemples sont nombreux et bien connus. Mais d’où vient la disparition de ce genre particulier de la littérature dramatique? Est-elle due au hasard? Est-elle le fait de la volonté déterminée de quelques auteurs? Est-ce par caprice ou par ennui que le public s’en est détourné? Je crois peu au hasard dans la destinée des choses et très peu à l’influence des hommes sur l’évolution de leurs idées et les modifications de leur goût. Il est, en effet, à penser qu’une modification du costume sera nécessaire chaque fois que le rôle changera de titulaire; car la première loi du costume de théâtre, c’est d’être en rapport avec l’âge, la stature et l’air de la personne qui doit le porter. La mise en scène de cette tragédie, telle qu’elle est actuellement réglée à la Comédie-Française, exigerait de nombreuses corrections. En dehors du succès personnel que recueille cet acteur, il n’y a pas généralement lieu de s’en féliciter; car, si on admettait de pareilles transpositions, le succès des représentations serait abandonné au hasard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *