Effet curieux observé dans _quatre-vingt-treize_

De même sont les chevaux qui entrent sur la scène en longeant la toile de fond; ils font l’effet grotesque d’animaux démesurés. C’est sur ce plan que se trouveront les points d’intersection des regards des spectateurs de droite et de gauche, tandis que les regards des spectateurs faisant face à la scène lui seront parallèles. Au lieu de ce jeu naturel, dicté par l’état physiologique de Thésée, l’acteur qui remplit ce rôle a le tort, pendant une partie de la scène avec Hippolyte, tantôt de s’asseoir sur l’hémicycle, qui le force à une attitude abandonnée, absolument contradictoire, tantôt de jouer debout sur la marche de l’hémicycle: or Thésée, dans l’état d’agitation où il se trouve, ne pourrait supporter d’être ainsi rivé à un aussi étroit espace.

La mise en scène doit donc respecter la vérité dramatique, la laisser se produire dans toute son intégrité et ne pas maladroitement détruire le courant sympathique qui va de l’âme du spectateur à ceux des personnages du drame.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.