L’aspect de cette salle nue, blanchie à la chaux, que garnissaient deux rangées de lits entourés

Pour moi, j’avoue très humblement, m’être souvent beaucoup plus amusé à certaines pièces du Palais-Royal, du Vaudeville ou des Variétés qu’à la représentation des _Femmes savantes_ ou du _Misanthrope_; et en dépit d’une rhétorique froide et gourmée il faut reconnaître que le rire, le fou rire même, est un plaisir que nous recherchons et dont il ne faut pas rabaisser la valeur. La musique est en soi un art complet, absolu, comme la poésie et comme la peinture, et ce n’est pas naturellement de cet art, considéré dans son ensemble, dont je puis avoir à m’occuper ici, non plus que des productions de cet art qui sont fondées sur le plaisir propre de l’oreille. Pour en revenir à Phèdre, c’est ainsi qu’elle doit sortir de son appartement, pâle et enveloppée de la tête aux pieds, succombant dans sa faiblesse sous le poids de sa coiffure et de ses vêtements. Abandonnons cette perspective heureusement lointaine et reprenons pied sur la scène. Nous n’en sommes que très rarement les spectateurs, et c’est uniquement comme lecteurs que nous apprenons à les connaître et que nous les jugeons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *