Voilà encore un obstacle que ne pourra surmonter l’école naturaliste

La prévision du nombre possible de spectateurs entre donc dans les calculs préalables d’un directeur. Cependant pendant longtemps les figurants ont déparé la tragédie française. Comme toute chose ici-bas, les oeuvres d’art se plient aux caprices passagers de la mode et aux perversions momentanées du goût.

S’il est sensible que le poète a remonté de l’idée au phénomène, comme c’est le cas dans l’exemple précédent, il ne faut pas présenter un ordre inverse au spectateur, et, par conséquent, la mise en scène doit laisser l’idée seule se manifester et éveiller le phénomène dans l’imagination du spectateur, comme cela a eu lieu dans celle du poète. Il semble que nous les touchions, et si nous les touchions réellement les sensations éprouvées seraient plus fortes, mais nullement différentes de celles que la vue avait suffi à déterminer en nous. Il en est de même des costumes. Évidemment, cette suite d’exhibitions, souvent pleines de mouvement et d’expression, où le pittoresque atteint une grande intensité, constitue pour les yeux et même pour l’esprit un amusement parfois très vif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *