Voyons maintenant la mise en scène imaginée par le poète

Dans les pièces de M.

Ils se proposent, pour fin unique: la poésie, le plaisir de l’esprit; la peinture, celui des yeux et la musique celui de l’oreille. _Oedipe roi_. Le repas que l’on sert au premier acte nécessite un grand nombre d’accessoires, qui ont chacun une certaine importance, les uns parce qu’ils ont un rapport avec le texte, les autres parce qu’ils servent à des combinaisons scéniques. Imperfections de la mise en scène réelle.

L’exécution des décorations est donc précédée d’un travail très délicat où le goût et la science de composition ont également leur part. Je prendrai un exemple dans _l’Ami Fritz_. En pouvait-il être autrement? C’est précisément le caractère de l’art d’être un jeu, et c’est par là qu’il mérite de charmer et d’embellir la vie. On aperçoit l’intérieur du temple et les lévites armés s’avancent sur la scène. Vieillissement rapide du théâtre moderne.

En effet, quand Sûzel aperçoit de loin la voiture qui emporte Fritz, Fritz qui fuit éperdu, croyant guérir ainsi son inguérissable blessure, elle tombe anéantie sur un banc, et au même moment le choeur des moissonneurs, qui regagnent lentement la ferme, fait entendre de nouveau le dernier vers de la chanson de Sûzel, qui est ici d’une indicible mélancolie: Ils ne se verront plus! Ce choeur entendu dans le lointain semble le gémissement de la nature entière, qui pleure le coeur brisé de la pauvre fille et son bonheur détruit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *