Elles y gagneraient assurément, ainsi que les convenances artistiques

Les costumes doivent produire un effet d’ensemble, avoir ce caractère commun que nous attribuons soit à un pays, soit à une époque, ne pas présenter de recherches inutiles d’originalité; car le public n’entre que très difficilement dans les raisons des modes des anciens ou des étrangers, puisque ses goûts sont aujourd’hui totalement différents. Ce ne sont donc pas les costumes en eux-mêmes qui nous offrent un sujet d’étude intéressant, mais le rapport du costume à l’action et à la situation des personnages et son influence sur le jeu des acteurs. L’idée de juxtaposer l’art et la réalité est contradictoire et constitue pour l’école naturaliste un obstacle insurmontable. Seule, la ruine est au bout de ces essais aussi inutiles qu’extravagants. Sans me préoccuper de l’action du drame, je dirai que c’est le tableau contraire qu’ils auraient dû présenter. Or, ce goût irréprochable et cette science, qui s’appuie sur une longue expérience, sont les deux qualités maîtresses de son administrateur actuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.