Mais le moyen le plus sûr de soumettre les actrices aux conditions esthétiques de l’art de

Or ce qu’il faut bien comprendre, c’est que les sensations que nous font éprouver les oeuvres classiques sont tout aussi réelles, mais qu’elles sont d’un autre ordre, et d’un ordre supérieur. Ce déplacement aurait en outre l’avantage de forcer à l’enlèvement d’un hémicycle dont nous parlerons plus loin. Et ce vengeur, en effet, c’est un autre pédant, Vadius, qui, tout pédant qu’il est lui-même, fera entendre à Trissotin de dures, mais justes vérités. Poirier_, la transition, pour ne pas être brusque, n’en sera que plus délicate; et le spectateur, s’il y pense, pourra commencer à s’apercevoir de toute la difficulté qui préside à la mise en scène d’un rôle. Transportons maintenant ces procédés de mise en scène dans un autre milieu dramatique, dans le théâtre de Victor Hugo, par exemple, nous n’obtiendrons souvent par ces mêmes moyens que des effets disparates. Dans le vaudeville, la musique est donc un multiplicateur du sentiment qu’éprouvent ou qu’expriment les personnages.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *