Autrefois, on aurait pu concevoir uniquement trois décorations, autrement dit trois milieux, un milieu grand seigneur,

Combien l’effet représentatif réel est violent par rapport à cet effet représentatif idéal! La main souvent brutale du décorateur ou du metteur en scène immobilise tout ce qui précisément avait une grâce mobile et fugitive; elle fait une sorte de trompe-l’oeil de ce qui n’était qu’un jeu de notre imagination. On a vu cependant, par l’exemple que nous avons cité du _Misanthrope_, qu’il y a place, même dans ces cas-là, pour des écarts considérables. Non, le mobile qui nous pousse au théâtre n’est pas aussi désintéressé qu’on le pense; nous voulons y goûter du plaisir dans toute la force du terme et y éprouver des sensations réelles, qui mettent en émoi notre organisme tout entier. Dans ce tableau, la mort et la folie étaient, contre le voeu de l’auteur moins poignantes que le décor; et par conséquent la réalité tragique de celui-ci avait détruit d’avance l’effet que l’auteur devait attendre de ce double dénouement. Ses gestes seront plus rares, car le petit effort qu’il lui faudra faire sera un obstacle suffisant à la plupart de ceux qui ne sont pas le fait d’une volonté déterminée, et ceux qu’elle aura la résolution d’achever seront d’un effet beaucoup plus saisissant, parce qu’ils trahiront l’effort.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.