Un pareil effet est toujours aléatoire, puisqu’il dépend des dispositions du public et de l’imagination des

Puis vient la composition de la figuration, et son instruction orchestrique, s’il y a lieu. L’aspect de cette salle nue, blanchie à la chaux, que garnissaient deux rangées de lits entourés de leurs rideaux blancs, était d’un réalisme vraiment saisissant. Dans chaque classe, les rôles ont entre eux quelque analogie, quelque rapport plus ou moins proche, quelque affinité secrète, tandis que d’une classe à l’autre ce sont des dissemblances qui s’affirmeront, des oppositions plus ou moins fortes et plus ou moins saillantes.

Au théâtre, il n’y a pas de toilettes de ville, il n’y a que des costumes de théâtre. Le public ne se choque pas de différences qui, pour des contemporains, eussent été monstrueuses.

La difficulté était précisément dans le grand nombre de traits précis et particuliers dont, relativement à cette époque peu éloignée de nous, notre imagination est encore encombrée. Du caractère général de la décoration et des costumes.

Dans un entr’acte, si court qu’il soit, un poète peut faire tenir un temps quelconque si grand qu’il soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *