Dans les cas où cette conjonction de perspectives se produit, on remarquera combien l’acteur, tout en

Cet acteur, c’est le poète lui-même, dont l’âme anime la nature inanimée.

Toutefois, je reconnais qu’on a réussi à éviter le ridicule que n’eût pas manqué d’exciter une résurrection exacte des costumes de 1830. Il est inutile d’insister: il y a dans tous les arts des règles de détail qui ne relèvent que du bon sens. La musique est en soi un art complet, absolu, comme la poésie et comme la peinture, et ce n’est pas naturellement de cet art, considéré dans son ensemble, dont je puis avoir à m’occuper ici, non plus que des productions de cet art qui sont fondées sur le plaisir propre de l’oreille. Cet acteur, c’est le poète lui-même, dont l’âme anime la nature inanimée.

Il doit donc lui rester subordonné, tout en le suivant forcément et en se préoccupant, à son exemple, du caractère individuel et particulier des objets qu’il évoque à nos yeux. Les directeurs ont le défaut de faire les entr’actes trop longs. _L’Ami Fritz. Je n’ai eu d’ailleurs à examiner ses théories qu’au point de vue particulier du théâtre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.