Elle gardait les bestiaux et allait blanchir le linge au torrent

Il est votre fiance.

Et–te!–si tu veux t’amuser a me la tuer, acheva-t-il en riant, je te la donne! Mise Secourgeon, la-bas du pas de sa porte, cria aux deux hommes: –Gueiro! (guette!) qu’elle descend en faisant le rond! Cachez-vous, Maurin! que vous l’aurez! Les deux hommes disparurent derriere un jujubier au feuillage retombant. D’un bond, les nouveaux-venus furent a terre. Et il s’efforce a tendre ses idees ailleurs, a fuir l’epouvantable fantome de sa maitresse pamee sur un divan sale pres un noceur en joie. Et sa physionomie de joie exprimait deux choses: primo: En vient-il, hein, des merles, quand je les appelle! secundo: A-t-il une bonne tete, le candidat de Paris! En voila un, de merle, qui ne sera pas depute! Quand il eut referme et rouvert sa main trois fois, ce qui portait a une quinzaine le nombre des merles, Maurin s’arreta de souffler dans son chilet. Il se sentit perdu dans un aneantissement voluptueux. Et il se mit a disputer violemment avec son camarade sur la conduite a tenir; finalement ils renoncerent a poursuivre, a pied, leurs montures, et se mirent seance tenante, a rediger leur rapport. . .

D’une seconde a l’autre, le troupeau des sangliers (ils sont huit ou neuf, avait dit Maurin) pouvait venir par la vers elle, passer en meme temps a sa droite et a sa gauche. Tenez, lui dit-il. Il m’ecrivait hier: Si Maurin laisse le gendarme epouser la Corsoise, le roman se terminera fort mal.

Mon oncle, lui dit Theodule. . Qu’il porte cet ordre au commandant de place.

C’est etrange, murmura Olivier a voix basse, apres avoir pendant quelques minutes attentivement examine l’arrivant, serait-ce lui? Oh! Je veux m’en assurer sans retard.

Sainte Vierge, je ris, ca me fait beaucoup rire. Elle convient, du reste, qu’elle n’a pas vu l’homme qui l’a attaquee; personne, je parie, ne l’a attaquee; en tous cas elle ne m’a pas vu, et j’aurais cent temoins pour dire qu’elle a plus d’une fois invente contre d’autres des accusations pareilles, avec l’aide de son frere et de votre gueusard de pere.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.