Il vous l’expliquera sans doute, monsieur le comte; mais je vous le conseille, consentez a l’entrevue

Mais en revanche et pour la consolation de mon ame, gloire a ceux qui ont eu l’idee–bien simple, d’affronter les intemperies de la saison, afin de feter notre grand saint! Trois fois gloire, gloire six et sept fois, cent fois et mille fois gloire a ceux qui sont venus, avec ou sans parapluie! Que ceux-la soient benis.

Dieu les benisse! s’ecria dona Maria, je ne les connais pas, mais deja je m’interesse a eux comme a de vieux amis. au moment ou j’envoie la main en avant, voila mon chapeau qui fait un bond, lui aussi, et qui se pose dans un arbre! Je voyais sortir, de dessous le chapeau, les pattes de mon geai. J’etais trop jeune quand je l’ai eu; ca n’est pas ma faute.

. Vous le voyez, Excellence, je m’arrete; de l’autre cote de ce coude, qui est la devant nous, le sentier commence a monter, nous ne sommes plus qu’a une portee de fusil au plus de Toluca; si vous me le permettez, je vais me lancer en avant, en enfant perdu, afin de m’assurer que les hauteurs ne sont pas surveillees et que vous avez le passage libre. Chose bete: il a soumis plusieurs jours son tympan aux cacophonies des musiques militaires afin de la voir. Sonne deux fois le cartel. Elle demeure toujours immobile, comme malicieuse dans sa pose enigmatique. . –Allons, laissez-moi faire. Voila qui va bien, maintenant separons-nous; je devrais etre loin. C’est egal, dit Maurin, elle est forte celle-la! On a bien raison de dire que, meme quand il est dans le carnier, le gibier n’est pas encore au chasseur. . . Ai-je la berlue? Voila mon ane qui s’est change en moine par la permission de Dieu!. . Ah! Venez, venez, mon ami, s’ecria-t-il, en allant a lui.

Et, cependant qu’il conduit a la dame le pleurnicheur, il ne trouve rien de spirituel a enoncer, tant l’absorbe la desillusion de son ouie. si tu avais consenti a suivre avec moi dans la montagne les deux vilains renards qui t’ont fait si peur, je les aurais peut-etre laisses pour une autre fois, mais je ne peux m’empecher de penser que peut-etre j’aurais plume et mange la poulette!.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.